Articles taggés avec ‘Joseon’

Korea Tour Adventure – Jeonju, le hanok village

samedi 20 décembre 2008

[jour 7 jeudi]

Notre dernière journée ! Le petit périple de sept jours s’achève aujourd’hui avec une journée assez chargée. Nous avons passé pas mal de temps à Jeonju  , environ 24H. En arrivant dans la ville le jour précédent que nous avons découvert l’artère commerciale de la ville, toujours très similaire à toutes les autres villes du pays que nous avons traversées (enseignes, ambiance…) mais comme toujours le petit détail qui change, ici : des grands portiques qui servent apparemment de lampadaire la nuit.

Mais, ce sont les nombreux sites historiques et le village hanok qui font que cette ville est remarquable. Visite des vestiges de la ville de l’époque Joseon et de bâtiments servant pour les archives de la ville de l’époque. La valeur ajoutée du site par rapport aux autres est la présence de portraits de rois de l’époque et des palanquins.

Point fort de la journée : le village hanok. Hanok est un terme pour désigner les maisons traditionnelles coréennes reconnaissable notamment par leurs fameux toit en grosses tuiles.

Pas grand chose à dire, il suffit de se laisser transporter dans ces petites rues et apprécier.

Ce village à la particularité d’être en marge du centre ville sans trop d’embouteillage et de pollution lumineuse. Un petit ruisseau arpente une rue, la nuit l’éclairage est très joli aussi. Nous prenons le temps de visiter ce village, entrer dans un petit musée un peu « fourre tout » ou on a pu découvrir le fonctionnement du massage Thai, des maquettes de construction de maisons hanok ou encore diverses plantes bienfaisantes typique dans la région (notamment le fameux Ginseng, une plante dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques, voire un peu aphrodisiaques…).

Avant de quitter Jeonju  , nous passons par le musée national mais qui est vraiment petit petit ! Moins de 30 minutes de visite en ayant tout vu c’est rapide ! Direction donc une nouvelle destination, direction la côte ouest, toujours, avec un passage au temple Miruksa  , apparemment un monument impressionnant dans les guides que nous avons…

Grosse déception ! Encore une restauration en cours, mais là c’est carrément circulez il n’y a rien à voir !! Heureusement qu’ils ont mis un dessin sur une façade pour imaginer… ah là là !!

Ne nous laissons pas abattre par cette grosse déception : direction maintenant Séoul la nuit commençant déjà à tomber.

Petit crochet par Suwon  , une ville limitrophe à Séoul pour y découvrir très furtivement un immense bouddha (en or ?)  , de loin c’est difficile à dire car à 23h les parcs étaient fermés ! Je n’ai eu le droit qu’à la façade de l’entrée du parc/musée   qui semblait pourtant très sympathique. Tant pis, on laissera ça pour un prochain voyage en Corée !

Et oui voilà c’était notre dernière étape, maintenant il ne reste plus que quelques kilomètres dans Séoul   pour une petite partie de navigation à l’instinct en plein cœur de Séoul vers 1h du matin ! Ce n’est pas tant la circulation qui est dangereuse à cette heure là mais bien les taxis et les gens qui cherchent des taxis ! Oui car après minuit, les lignes de métro ferment rapidement. Du coup, des centaines de personnes (si ce n’est plus) se ruent sur les taxis en n’hésitant pas à marcher sur la rue pour être le premier servis ! Sachant qu’évidement enivré de Soju, le danger est encore plus présent ! (pas moi, les gens dans les rues qui cherchent des taxis, hein 😉 !)

Seoul City Tour Bus, Tower et palaces

samedi 20 septembre 2008

Le weekend dernier, j’ai pris le Seoul City Tour Bus avec Jessica pour faire le point sur les choses importantes à visiter. Ce bus fait 3 circuits : 2 de jours avec soit un tour « downtown » soit un tour un tout petit peu plus excentré vers le nord et 1 trajet de nuit. Tous ces trajets sont à 10 000 ₩ (avec pleins de réductions pour les musées et des lieux de passages du bus, mais attention : valable uniquement le jour du trajet !). L’intérêt de ce système est que le bus circule de 9H à 19H et s’arrête quand on lui demande aux quarante arrêts environ que compte le parcours. On sort et on rentre donc quand on veut ! (vraiment bien)

Nous prenons le bus sur les coups de 10h30 / 11h à City Hall (après avoir un peu cherché l’arrêt !) et nous nous laissons guider avec le guide électronique sur les oreilles (en anglais, le bouton « français » existait pourtant mais indisponible :p). Namdaemun Market, Seoul Station, Yongsan Station et son fameux Electronic Center, le National Museum of Korea (que je visiterai prochainement), le War Memorial of Korea (que j’espère visiter la semaine prochaine), le théâtre national (je vous parle uniquement des grands arrêts) et enfin N Seoul Tower ou nous décidons de nous arrêter.

N Seoul Tower (attention le site pique les yeux) est la tour emblématique de Séoul. C’est un lieu touristique important car il surplombe vraisemblablement toute la ville (encore mieux que les montagnes ! même si elle reste beaucoup moins haute). L’accès est facilité par des téléphériques, des bus (comme ce que nous avons pris aujourd’hui) et enfin la marche à pied avec de nombreux escaliers selon Cédric, Maxence et Romain qui étaient déjà passés par là.
C’est en fait une tour de télécommunications construite en 1975 et ouverte au public en 1980, elle mesure 236,7 mètres ! Un ascenseur est disponible pour pouvoir accéder à un restaurant et une terrasse de point de vue à l’intérieur même de la tour.
Autre chose amusante ici ce sont tous ces cadenas accrochés aux grillages de sécurités qui symbolisent l’amour de deux personnes (je vous en avait parlé ici à l’occasion de mon 3ème StickingTour !).

30 minutes après, un nouveau bus arrive pour notre prochaine étape : Changgyeonggung (Palace). Nous passons pour cela par Dongdaemun Market célèbre pour ces immenses immeubles de magasins de fringues et le Seoul National Science Museum.

Changgyeonggung (Palace) (le doyen des palais de Séoul) est l’un des cinq palais construits sous la dynastie Joseon (1392 – 1910). Il a été inauguré en 1418 par le roi Sejong. Il est de taille modeste, comparé au palais de Gyeongbokgung que je visiterai prochainement car il ne se visite qu’avec un guide (attente longue, et visite sans doute aussi). Pour faire simple, c’était la demeure la propriété du roi et de la reine de Corée.

Voici par exemple, les appartements de la reine : facile de s’y retrouver son nom est inscrit en lettres dorées en haut de la porte !

Durant l’occupation japonaise (encore eux !!), Changgyeonggung a été brûlé en partie et transformé en une station de récréation  avec un zoo et des jardins botaniques. Depuis la fin de cette occupation, le zoo a été déménagé et en 1983, le palais a été complètement restauré et on l’a de nouveau appelé le Palais Changgyeonggung. Pour le jardin botanique, il est resté en partie mais bien aménagé pour que ce jardin ressemble à un jardin COREEN !

Malgré son apparence très « vide » (rien ne traîne dans les cours, à part des extincteurs*)

Il y a des extincteurs partout dans tous les palaces et temples pour la simple et bonne raison c’est que régulièrement des incendies naissent dans ces bâtiments en bois. Il semblerait cependant que les deux derniers grands incendies étaient d’origine criminelle (celui de Namdaemun « Grande porte du sud » en février 2008 et à ce palais justement en 2006).
« Un homme de 69 ans a avoué être à l’origine de l’incendie, il avait déjà été condamné en 2006 à un an et demi de prison avec sursis pour avoir mis le feu au palais de Changgyeonggung. » Selon Wikipédia.

Nous avons aussi visité une autre partie de ce « parc » : Jongmyo (version english) (Royal Shrine) que nous avons eu du mal à trouvé, mais qui valait vraiment la peine aussi !
Il s’agit d’un sanctuaire (sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995) réservé aux membres de la famille royale de la dynastie de Joseon . Ici aussi, à part des bâtiments on ne voit pas grand chose… Mis à part un petit musée dans l’ancien « entrepôt » (Hyangdaecheong) qui nous permet d’en savoir un peu plus sur les rites ancestraux (musique, danse, initiations des enfants aux coutumes) initié par le roi.

En lisant les écrits placés dans le parc ou dans les dépliants récupérés ici ou là, on peut sentir une certaine nostalgie du roi (le roi a fait ça pour le bien de son peuple… Le peuple reconnaissant de son roi… Les japonais ont tout cassé ce que le roi avait fait… etc, c’est très légèrement caricatural. C’est Jessica, qui tout le monde sait maîtrise 100 fois mieux la langue de Shakespeare qui me l’a fait remarqué :p)

Ici aussi on nous apprend que tout à été détruit par les japonais en 1592 et reconstruits en 1608 par le bon roi, les méchants japonais !! 😀

Mais il se fait déjà tard, c’est que c’est immmmmmense ces palais royaux ! Nous retournons donc vite à Hongik pour une soirée avec une grande partie de la classe chez Gato, la coréenne de la classe aux cheveux roux (je vous rassure ce sont des mèches :p).

J’espère pouvoir mettre en ligne bientôt une carte interactive pour mieux se repérer dans les lieux que je vous cite dans Séoul, mais patience !
Sinon pour de plus amples détails et photos rendez vous sur Kasite Photos à partir de cette photo !

Vous pouvez aussi lire le point de vue de Jessica sur la visite ici.

Quelques liens intéressants pour en savoir plus sur l’histoire coréenne (en anglais) :


Fermer Agrandir