Articles taggés avec ‘goshiwon’

Aujourd’hui découvrons la cuisine

jeudi 25 septembre 2008

Dans notre house, nous avons la possibilité de nous servir de la cuisine. Il y a tout le nécessaire pour laver son linge (deux machines de 5kg de linge et de la lessive à disposition), manger (riz chaud dans un rice cooker, ramens, œufs, kimchi), boire (eau fraîche ou chaude pour les ramens, le café (au lait, fournis), le thé). La cuisine me sert seulement quand j’ai la flemme de sortir pour manger ou quand j’ai envi de manger des pâtes (:D), hé oui on reste avant tout étudiant même à Séoul !

Machine à laver au tambour vertical, ce qui ne l’empêche pas de laver plutôt très moyennement !

C’est vrai que c’est pas mauvais ces ramens, ce sont des pâtes un peu spéciales c’est tout… Facile à faire en 5min c’est prêt (quand on a de l’eau chaude au robinet !). Cependant, attention au sachet d’épices ! Ne jamais tout mettre :) !

Et non je ne vous ferait pas une démo de la cuisine en vidéo comme j’ai pu le faire pour ma chambre :p …

Mon goshitel est formidable

lundi 8 septembre 2008

Mon goshitel est formidable ! (que nous appelons maintenant Star Livingtel – le nom de la location) Il me sert à tout ou presque ! Finalement je me retrouve dans une chambre avec une « salle de bain » ce qui peut finir parfois par causer des soucis pratiques du style : vouloir se laver les mains, ouvrir le robinet sur la position douche et là c’est le drame !…

Tout est dans la vidéo !

Pour tous les « abonnés premium » de Kasite, une version souriante (comme une pub coréenne) leur est accessible à cette page ! Sinon vous pouvez toujours vous abonner ici pour rejoindre la communauté :p !

Jour 1 : prise de contact avec le pays

jeudi 28 août 2008

Une fois les logements récupérés, avoir dit « Hello » à Hosun, c’est maintenant le démarrage de l’aventure :

Mission 1 : trouver de l’argent pour compléter la conversion d’euros à l’aéroport (pour ma part trouver un bureau de change American Express pour convertir mes travelers chèques).

Mission 2 : acheter une carte de transports pour pouvoir naviguer en métro, bus, taxi et pleins d’autres choses.

Mission 3 : acheter une couette pour enfin dormir beaucoup !!

C’est donc avec une grosse fatigue dans les jambes que nous partons découvrir Séoul à 10H (3H à Paris). Première étape : un marchand de Donuts histoire de se restaurer.

Puis direction le métro pour une carte de bus (20 000₩ (14€) dont 17 000 (12€) de crédit). Cette carte permet de prendre le métro, le bus, le taxi et payer beaucoup de choses dans les bureaux de tabac par exemple ! Le système ressemble beaucoup au système Moneo que nous connaissons sauf que la carte fonctionne en RFID.

Le trajet de métro coûte 900₩ (60c€) d’après ce qu’on a pu constater sur les bornes de paiement mais Wkipedia indique que ce tarif pourrait être divisé par 2 si on nous considère comme étudiant. Dès que nous aurons notre carte de l’IDAS nous essayerons de voir ça.

L’argent part à une vitesse incroyable et le fait de payer des choses en billets de 10 000 ou de 1 000 déstabilise un peu !! Un retrait de 500€ nous produit une sacrée liasse !

« J’avais l’impression d’être dans la mafia avec ce nombre de billets ! » Jessica, en sortant de la banque.

Pour les travelers cheques je devrais me fournir chez la Shinhan Bank qui me permet de faire des retraits gratuitement (apparemment) je testerais demain pour payer mon loyer !

Pour la couette nous avons dû aller dans un quartier commerçant : Dongdaemun Stadium ou nous avons pu nous perdre dans des immenses centres commerciaux et des marchés qui me donnaient l’impression de vendeurs à la sauvette munis de parasols et d’étalages bancals parsemés d’ampoules basse consommation d’énergie… Je mettrai une photo prochainement j’étais trop fatigué pour y penser à ce moment là !

Finalement c’est dans un grand bâtiment de type « hangar » mais tellement rempli par les étalages de tissus des différents vendeurs qu’on se croirait chez Castorama rayon moquette et rideaux sur 600m² en long et en large avec des largeurs d’allées divisées par deux ! Finalement je m’en tire pour 27 000 ₩ (18€) pour une magnifique couverture jaune et verte + un oreiller + un sur-lit ! Une affaire mais qui me plonge dans la banqueroute ne pouvant vivre sur mes travelers cheques pour le moment !

Ma première impression concernant l’attitude des coréens vus dans la rue a sucité mon incompréhension. Les coréens sont énormément solitaires et silencieux ! Dans l’immense gallerie marchande, par exemple, les bousculades ne se traduisent pas par des « pardons », « s’il vous plaît », « merci », « attention », etc (plus ou moins agacés c’est selon) mais par de l’ignorance, on se pousse, on ne se regarde pas : on fait ce qu’on a à faire. Cette attitude m’a mis assez mal à l’aise. Par contre je reste admiratif dans leur discipline sur certaines choses : au feu personne ne traverse ! Même s’ils doivent attendre des fois au moins 4 minutes avant que le bonhomme ne passe au vert !

Jour 1 : le logement notre priorité

mercredi 27 août 2008

Après notre atterrissage vers 8H15 (1H15 FR) à Incheon notre mission première était de retrouver Romain qui est déjà sur place depuis 15 jours. Par chance, nous l’avons retrouvé par hazard dans l’immense aéroport de Séoul alors qu’il courait presque sans nous voir en passant à côté de nous !

Une fois Romain retrouvé, les premiers € et $ échangés en ₩ (Wons), la première chose à faire à été de trouver un bus qui nous emmène direction Hongik University là ou nous logeons dans la « House 1″. Incroyable : au guichet de l’aéroport pour prendre le bus la (charmante) Coréenne ne nous comprend à peine en anglais : Romain tente de lui écrire ou l’on va car elle ne comprend pas « Hongik », mais sans succès après avoir montré le papier à sa collègue ! Ce n’est qu’une fois la lettre d’acceptation de l’IDAS sortie qu’elles ont pu nous indiquer plus précisément le numéro de bus à prendre !

Je ne partais pas dans l’idée que les Coréens parlaient hyper bien l’anglais mais là, au guichet d’un aéroport international ça la fou un peu mal :/ je trouve.

Donc nous voilà parti pour Séoul cette fois en bus. Romain se fait notre guide : les frontières de la Corée du Nord au loin à côté de l’aéroport, Incheon, Seoul qui se dessine au loin dans une brume similaire à celle qu’on a vu à la télé en Chine pour les JO ?

Après un peu plus de 30 minutes de trajet c’est enfin l’arrivée ! Ouf on va pouvoir enfin se reposer !… Ce n’est sans compter sur l’incroyable capacité d’organisation de notre cher Hosun qui a la mission de nous trouver des logements pour notre séjour !

Comme expliqués précédemment dans cet article, nous avions 8 choix de type de chambre… Finalement il n’y a que le type A de disponible nous apprend Hosun il y a une semaine… Au débarquement de l’avion Romain nous informe que Hosun lui a apparemment appris que deux d’entre nous seraient à la « House 2″ beaucoup plus loin d’Hongik et nécessitant le bus tous les matins… la grosse looooose !!

Bon finalement nous nous retrouvons tous à la House 1 qui se révèle être notre résidence pour nous tous ! Ouf de soulagement général !


Fermer Agrandir