Articles taggés avec ‘Nourriture’

Korea Tour Adventure – La forteresse de Jinju et les champs de thé vert

jeudi 18 décembre 2008

[jour 5 mardi]

Après une nuit passée dans ce superbe hôtel avec Internet ! (oui enfin !) Nous nous dirigeons cette fois vers la forteresse de Jinju   construite à l’époque de Silla (un des trois rois de Corée, nous sommes dans la région de Silla). Cette forteresse c’est agrandie progressivement et de nouveaux bâtiments ont fait leur apparition à divers moments nécessaires (notamment, pour contrer l’invasion japonaise). C’est au travers ces petites anecdotes que nous découvrons tout au long du parc que nous parcourons progressivement.

On a même trouvé des temples bouddhistes en pleine prière à l’intérieur de la forteresse.

Cette forteresse donne aussi l’occasion de prendre de la hauteur et de découvrir la ville sous un autre angle.

Tout autre chose maintenant, nous repartons vers la côte puisque Jinju   nous avait emmené vers l’intérieur des terres. Toujours plus au sud pour y découvrir deux choses : des champs de thé vert et une spécialité du coin, le porc grillé au thé vert.

C’est à Yulpo que nous avons pu tester cette spécialité de la région. En fait on donne du thé vert à manger au porc qui devient lui-même un « porc au thé vert » un peu comme chez nous avons le lin. C’était plutôt très bon et pas seulement la viande puisque bord de mer oblige nous avons pu goûter à divers légumes d’accompagnement ! Des algues au radis, du kimchi de fruits de mer (très bon mais fort !), un kimchi d’algues ainsi qu’une soupe un peu étonnante au goût « d’artichaut » (mais ça serait bizarre que ce soit vraiment de l’artichaut !) et un espèce de yaourt de tofu en plus des traditionnels accompagnements du porc grillé.

C’était très bon et très copieux.

On se dirige maintenant vers les champs de thé vert, en pleine montagne car le thé est cultivé essentiellement sur flan de montagne. La vue était (pour change de notre début de voyage) magnifique ! Oui ! Régularité, parallélisme des rangées de buissons rend un paysage magnifique.

On a pu marcher dans ces allées. Malheureusement tout est déjà ramassé depuis longtemps (depuis mai dernier) donc on repassera pour voir les jeunes pousses de thé et les « champs de mamies » pour les ramasser consciencieusement ! 😉

On nous a même offert un thé et des gâteaux par une dame très gentille qui vendait toutes sortes de choses au thé vert. Il n’est pas imaginable de nombre de choses qui se fait au thé vert : parfum, gel douche, savon, thé, pâtes, ramens, gâteaux, gâteaux secs, alcool, poudre, etc !

La vue en valait tout de même le détour ! Direction Mokpo   maintenant, une ville sur la côte. Une ville qui n’était pas sur notre plan de route mais qui nous tente bien ! Motel du jour : « White Motel », qui est plutôt bien, nous sommes au 8ème étage le seul soucis aura été l’allumage de la lumière de la salle de bain !

Korea Tour Adventure – Busan, le marché aux poissons

mercredi 17 décembre 2008

[jour 4 lundi]

Arrivée pas terrible (indications difficile à comprendre, circulation monstre), hôtel pas terrible non plus (sale) : notre séjour à Busan   s’annonçait mal… Après une bonne nuit quand même, je découvre Busan de bon matin autour d’un « bon » café dans un « Tous les jours » (oui encore du français, ça marche plutôt bien d’utiliser des mots français pour les boulangeries, allez savoir pourquoi !).

Ce matin, on découverte le métro de Busan (à voir prochainement en vidéo) ou nous nous dirigeons vers la station « Jagalchi » (20 minutes environ d’où nous sommes) pour visiter le fameux marché au poissons de Busan  . Bien que cette immense ville soit quasiment similaire à Séoul : même ambiance, même magasins, même architecture… elle est originale dans le sens ou elle possède un grand port maritime. L’autre particularité sont les montagnes situées tout autour de la ville. Ce qui a posé de nombreux problème lors de l’expansion démographique de la ville. Du coup une bonne partie de ces logements sont construits à même la montagne rendant les tours encore plus importantes.

Busan   a des gros problèmes d’expansion du fait de la mer d’un côté et d’immenses montagnes de l’autre. Pour essayer de résoudre le problème de nombreux tunnels ont été construits et des villes nouvelles se sont crées tout autour.

C’est d’ailleurs à cause de ça et du fait d’un plan de ville très mal indiqué en terme de signalétique que nous nous sommes littéralement perdu pendant 2 heures au moins dans Busan ou ce que nous pensions être Busan !

Au final plus de peur que de mal.

Le marché au poisson vaut vraiment le détour. Sous un vieux hangar, des femmes s’affairent à préparer du poisson à même le sol ou sur des vielles planches de bois. C’est très animé et très impressionnant.

A quelques mètres de là, un immense bâtiment (un peu le même comparé au magasin de vêtements énorme de Séoul) ou s’expose dans de nombreux aquariums, la majorité de la pêche du jour. C’est un peu plus formel et officiel comme vente dira-t-on :)

Nous avons visiter aussi l’immense marché qui se situe non loin de là (oui dans les grandes villes coréennes tout est « immense ») pour enfin monter en haut d’une bute ou se situe la tour de Busan (oui, comme Séoul, Busan a sa tour bien que moins impressionnante) qui sert d’observatoire, de magasin, de restaurant et de musée… Ne me demandez pas ou tout cela se trouve nous n’y sommes pas entré.

La suite de la journée se passe plus loin entre Masan   et Tongyeong   pour y découvrir de magnifiques paysages de bord de mer.

De nombreux petits villages qui vivent de la culture d’algues, pour les kimbaps par exemple, ces algues séchées sont présentes presque dans tous les plats coréens ! C’est dire si la production se doit d’être importante (sachant qu’une majeure partie est sans nul doute produite industriellement). Pour récolter ces algues, des guirlandes de coquillages sont laissés trempés dans la mer en attendant que des algues s’y déposent.

Notre journée s’achève par la remontée de nuit vers Jinju  .

Korea Tour Adventure – Andong, Haeinsa Temple et les tumulis de Gyeongju.

lundi 15 décembre 2008

[jour 2 samedi]

Levé 9h, direction Dunkin Donuts de Andong   (bien meilleur qu’à Séoul au passage !). Rapidement nous faisons le tour de la ville, nous tombons sur un temple bouddhiste, difficile d’y rentrer, je crois que ce n’est pas autorisé.

Après avoir fait notre petit tour matinal, direction Hahoe Village   : un village traditionnel toujours habité par des fermiers qui y cultivent des choux et du riz dans des rizières.

Malheureusement, l’hiver n’est pas forcément une bonne saison pour y visiter ce genre de chose puisque le riz est récolté depuis longtemps et les rizières asséchées. Ce village est cependant magnifique été comme hiver avec ces maisons traditionnelles de l’époque Joseon. Elisabeth II a même visité ce village lors d’un voyage officiel en 1994 de 4 jours en Corée. C’est pour dire. Elle a même planté un arbre !

Nouvelle étape, plus lointaine cette fois nous oblige à reprendre la route au travers les montagnes (très hautes) de plus de 1 400 mètres pour celle ou nous allons : le joyaux de la Corée, l’endroit à absolument pas rater : le temple bouddhiste « Haeinsa Temple »  , une petite ville de temples qui s’étend tout en haut du mont Kaya sur plus de 80 kilomètres.

La route a été assez difficile et dangereuse mais nous arrivons vivant en haut de la montagne pour y gravir les quelques derniers mètres à pied.

Nous arrivons la nuit tombante au milieu d’une véritable petite ville habitée par des moines bouddhistes qui sortent des différents temples. Malheureusement interdiction dce filmer les superbes bouddhas en or entourés de milliers de bougies… Nous avons eu le droit seulement aux cours intérieures et les façades des temples. La particularité de cet endroit est qu’il abrite le Tripitaka Koreana, collection la plus complète de textes du canon bouddhiste, gravés sur 80 000 tablettes de bois entre 1237 et 1248. Nous n’avons malheureusement pas pu voir ça non plus :(

Une pagode au millieu de la cours centrale.

La nuit est tombée et nous redescendons de la montagne pour rejoindre notre voiture. Mission : redescendre de la montagne de nuit et rejoindre notre prochaine étape : Gyeongju  . C’est moi qui me met au volant pour 2 heures de conduite. Pour cela nous rejoignons Daegu   (une très grande ville de Corée non loin de Busan) pour attraper la route 1 qui fait la liaison Séoul/Busan. Nous prendrons la sortie Gyeongju  .

[20h] Aire d’autoroute juste après Daegu   ou Jessica prend le relais du volant. Arrivée à Daegu   vers 21h30 au milieu de dizaines de Tumulis  , ces impressionnants dômes de terre et d’herbe représentant des tombes anciennes de l’époque de Silla.

Vue de la ville de Gyeongju du haut du dôme. [ne le faites pas c’est interdit ! Mais j’ai vu la pancarte après :p]

Ce soir, nous nous sommes rapidement trouvé un petit motel très sympa (beaucoup mieux que celui d’hier). Un petit restau aussi avec des gens adorables ou j’ai pu manger des raviolis coréens qui me faisaient envie depuis un petit moment maintenant !!

A demain !

PS : Une grande vidéo et des photos seront prochainement disponibles… Peut-être après mon retour en France (malheureusement) car le temps me manque beaucoup en ce moment !

Korea Tour Adventure – Chungju

samedi 13 décembre 2008

[jour 1 vendredi]

Après de longues minutes dans les bouchons de Séoul nous roulons sur la « road 1″ en direction de Busan   puis 50 en direction de Chungju  .

Chungju   est la ville des pommes : les lampadaires ont un logo de pomme, les abris-bus idem, il y a pleins de marchands ambulants le long des routes qui vendent des pommes. Oui, il y a pleins de vergers aussi autour de la ville avec entre autre, des champs de choux et de thé vert.

Nous mangeons à Chungju   même dans un petit restaurant coréen, au menu : soupe coréenne classique au thon et au kimchi, c’était très bon. Attention par contre aux morceaux verts dans la soupe qui trainent car ces piments piquent quand même assez violemment en bouche !

Juste après manger nous reprenons la route direction Andong  . Pour cela nous traversons une assez importante chaine de montagne pendant quasiment les 2 heures qui séparaient les deux villes.

Pendant ce temps nous avons rouler sur des routes de montagnes, mais attention pas nos petites routes de montagne à nous, NON ! Au minimum, les routes sont sur 3 voies et 4 assez souvent ! Une conduite plutôt tranquille mis à part les inévitables virages serrés.

Pendant cet épisode montagneux nous avons pu découvrir le lac de Chungjuho  . Un lac magnifique qui s’étend sur plus de 50km et que nous avons suivis pendant une bonne partie du voyage.

Un endroit magique et magnifique ou j’ai été frappé par le calme et l’apaisement du silence et de la beauté du couché de soleil.


Fermer Agrandir