Articles taggés avec ‘montagne’

Korea Tour Adventure – Chungju

samedi 13 décembre 2008

[jour 1 vendredi]

Après de longues minutes dans les bouchons de Séoul nous roulons sur la « road 1″ en direction de Busan   puis 50 en direction de Chungju  .

Chungju   est la ville des pommes : les lampadaires ont un logo de pomme, les abris-bus idem, il y a pleins de marchands ambulants le long des routes qui vendent des pommes. Oui, il y a pleins de vergers aussi autour de la ville avec entre autre, des champs de choux et de thé vert.

Nous mangeons à Chungju   même dans un petit restaurant coréen, au menu : soupe coréenne classique au thon et au kimchi, c’était très bon. Attention par contre aux morceaux verts dans la soupe qui trainent car ces piments piquent quand même assez violemment en bouche !

Juste après manger nous reprenons la route direction Andong  . Pour cela nous traversons une assez importante chaine de montagne pendant quasiment les 2 heures qui séparaient les deux villes.

Pendant ce temps nous avons rouler sur des routes de montagnes, mais attention pas nos petites routes de montagne à nous, NON ! Au minimum, les routes sont sur 3 voies et 4 assez souvent ! Une conduite plutôt tranquille mis à part les inévitables virages serrés.

Pendant cet épisode montagneux nous avons pu découvrir le lac de Chungjuho  . Un lac magnifique qui s’étend sur plus de 50km et que nous avons suivis pendant une bonne partie du voyage.

Un endroit magique et magnifique ou j’ai été frappé par le calme et l’apaisement du silence et de la beauté du couché de soleil.

Aventure à la grotte de Hwanseon

jeudi 27 novembre 2008

Les meilleures aventures sont celles que l’on prévoit le moins possible. Cette fois encore, après la montagne de Suraksan, me revoilà plongé dans une aventure [de tarés].

Moi, Jérémie et Benoît avons décidé de partir visiter il y a 15 jours la grotte de Hwanseon   située à l’opposé du pays, sur la côte est, histoire de voir autre chose que Séoul… Problème : pour aller là bas, il va nous falloir jongler entre différents moyens de transports et comme seul interlocuteur cohérent : le guide touristique…

La longue journée de transports…

Départ sur le pied de guerre après une nuit très mouvementée (le chauffage de house était à fond et j’ai été obligé d’ouvrir ma fenêtre, laissant passer l’ambiance agitée d’Hongik le vendredi soir…) nous nous sommes levés à 5h l’heure ou les gens se couchent :p

Première étape : rejoindre la gare routière de Dong Seoul Bus Terminal [map dongbusterminal] en métro (40 minutes environ de Hongik University). Pas trop de problèmes, nous avons trouvé facilement la gare routière. Le plus dur maintenant est de confirmer maintenant les horaires des bus. Celui pour Samcheok   est confirmé pour 7:09 tout va bien une fois encore :)

Nous avond donc pu voir le magnifique marché de Samcheok, de magnifiques couleurs, des arômes divers et variés…

Pour enfin arriver à la grotte vers 13h (rappel de l’heure de départ d’Hongik : 6h du matin !). Mais aucun regrets puisque c’était vraiment magnifique ! Plus de photos sur Kasite photos à partir de cette photo.

Récit du voyage dans cette vidéo (attention, c’est plutôt long 25 minutes environ).

[l’intérieur de la grotte est en cours de montage par Pixylab.]

Avec un voyage pareil nous n’avons pu rester dans la grotte qu’à peine une heure malheureusement mais nous avons tout vu ! Tout c’est fait un peu dans la précipitation comme vu avez pu le voir dans la vidéo !

Une journée bien épuisante mais qui a été très intéressante à vivre ! Vive l’aventure en Corée !

Une aventure qui ne pouvait pas se finir sans StickingTour bien évidement !

et paf stické !

Suraksan Mountain stickée au sommet !

mercredi 17 septembre 2008

Du haut de Suraksan Mountain, voici mon plus haut sticker !! (pour le moment !)

Ce sticker est en réponse à celui de Jérémie que vous pouvez voir ici.

Rappel : vous pouvez suivre les aventures du StickingTour ici !

De la ville à la montagne

lundi 15 septembre 2008

Samedi dernier (6 septembre), réveil à 12h45, eh oui quand on passe quasiment une nuit à s’occuper de trier ses photos et vidéos…

Première chose à faire : se connecter sur msn pour signaler son réveil aux autres locataires de la house et là dans la minute qui suit : Maxence m’invite, avec Cédric, à aller découvrir les montagnes de Séoul (Suraksan Mountain) dans 15 minutes !! Woua ! Finalement nous partons à 4 avec Jérémie fraîchement réveillé lui aussi !

Après 45 bonnes minutes de métro, 2 changements et quelques dizaines de stations nous arrivons enfin aux pieds de Suraksan Mountain.

N’ayant aucune idée de l’endroit ou démarre le sentier, nous suivons des marcheurs qui sortaient du métro. Finalement nous arrivons au pied d’un temple qui s’avère être le bon chemin ! Nous plongeons dans le sentier de la montagne…

Le sentier est goudronné sur les 500 premiers mètres, puis laisse place à de la terre battue et des marches qui devient plus étroit 1km plus loin pour finir sur de la pente parsemé de marches dons les endroits les plus glissants et, arrivé sur les hauteurs de la montagne de Suraksan : des roches à escalader à l’aide d’une corde, des rebords glissants à passer… Tout cela en fesant biensûr totalement confiance aux cordes et rampes de câbles installés plus ou moins le long du parcours nous « protégeant » du vide. Nous avons vu pas mal de monde sur ce sentier, beaucoup de séouliens, des irlandais, des américains et nous français. Les plus équipés étaient incontestablement les coréens qui n’hésitent pas à s’équiper comme des professionnels ! On a quand même compris pourquoi ils étaient si prévoyant lorsque l’on a dû escalader des pentes de roche avec une simple corde ! A toute vitesse et sans beaucoup de pauses nous arrivons au premier « sommet » : une vue magnifique !

Le chemin devient de plus en plus inhospitalier !

Nous considérons ne pas en avoir eu assez, on essaye donc le haut de la montagne mais le chemin que nous prenons nous emmène ailleurs : 15 minutes plus tard nous avions changé de sommet.

Une fois avoir collé le StickingTour sur le haut de la montagne, nous entamions notre descente qui… nous permet en fait de mieux remonter vers un autre sommet !

Le plus incroyable c’est de trouver des commerçants ambulants à plus de 600 mètres d’altitude ! Vu la forte densité des buissons c’est quasiment impossible d’emmener glacières, glaces par hélicoptère !? Trouver des glaces bien glacées pour 1 000W même en fin de journée c’est possible ici ! Incroyable, les gens doivent emmener ça sur leur dos chaque jours ? Mystère !

Cette petite mésaventure nous arriva par 2 fois… Vers 17h30 nous atteignons un troisième sommet toujours plus haut ! Mais attention, la nuit devrait commencer à 18h et nous risquons de redescendre cette montagne peu hospitalière de nuit ce qui ne devrait pas être vraiment recommandé vu ce qu’on a dû escalader pour monter ! Finalement on nous assure que le chemin qui mène en bas est bien celui ou nous nous engageons. Finalement nous nous retrouvons au petit temple que nous avions vu au départ au loin ! On ne s’imaginait vraiment pas arriver jusque là ! On ne regret cependant vraiment pas en être arrivé là tant la vue  et le couché de soleil sont magnifiques à cet endroit.

Mais nous avions dévié énormément de notre point de départ, vite ! nous n’attendons pas la nuit et redescendons (comme des tarés) ce qui ressemble à un chemin ? Nous avançons, nous traversons dans la pénombre des obstacles que nous avions pas le temps d’identifier…

40 minutes plus tard nous croisons une personne qui marche dans la direction dans laquelle nous sommes, l’espoir de sortir de cette jungle renaît ! Ouf, c’est au bout d’une heure que nous retrouvons un chemin goudronné, 10 minutes après nous retrouvons des lumières au loin, puis des bouibouis qui nous regardaient en rigolant (de nous) ? Ah bon on n’a pas le look marcheur ?

500 mètres plus loin, changement radical, nous nous retrouvons en plein centre ville ! Incroyable ce changement aussi rapide d’environnement !

Finalement, une station de métro se présente par pur hasard, enfin nous allons pouvoir nous reposer !

Bon sans compter les marches du métro c’est à 20h30 que nous sommes arrivé à la house pour une bonne douche et histoire de reprendre nos esprits !!

La soirée se termina par des dishes très pimentées (deux jours après j’en ai encore la bouche toute sèche).


Fermer Agrandir