Articles taggés avec ‘séoul’

Séoul, weekend de Noël

dimanche 21 décembre 2008

Je passe quasiment ma dernière journée à Séoul aujourd’hui (samedi) en entamant une grande ballade au cœur de la ville vers City Hall  , Séoul Plaza   ou encore Cheonggyecheon  

En une semaine (de road trip) la ville à déjà bien changée, c’est toujours incroyable de voir une ville en perpétuel renouvellement. Beaucoup de ces changements interviennent spécifiquement pour la période des fêtes. Tout d’abord, comme je vous en parlais déjà il y a quelques semaines, les grands magasins ont tous terminés d’installer leur déco de Noël (toujours plus impressionnant…).

Une  grande patinoire en plein air à fait son apparition à Séoul Plaza  . Ou des milliers de Séouliens se précipitent pour y patiner quelques minutes.

Le cœur de la ville a quand même reçu quelques illuminations dans les arbres mais c’est très léger (juste un boulevard et pas plus !).

ça ressemble d’ailleurs un peu aux Champs Elysées non ? Ah non bon… :) A noté que 100% des lampes présentes dans les arbres sont des lampes à basse consommation d’énergie. De gros efforts politiques sont fait en matière d’économie d’énergie (ce que ne font pas vraiment les coréens malgré tout, un petit apprentissage est toujours nécessaire malgré l’avance considérable politiquement parlant).

Mis à part les grands magasins, un grand point fort se situe (comme d’habitude) sur la rivière de Cheonggyecheon   qui accueil des créations d’artistes pendant 1 mois à partir de cette semaine autour du thème de la lumière. Ce sont 5 installations toutes les plus impressionnantes les unes que les autres à découvrir tous les jours de nuit à partir de 18h.

Lasers, murs d’eau, vidéo projection, murs de lumière et pixel art à l’honneur en utilisant notamment des décorations de Noël. C’est très réussi et ce samedi les coréens étaient venus en masse pour admirer le spectacle avec des « Oh !! AAaah !! » dès qu’une nouvelle forme apparaît, un peu comme au feu d’artifice cet été souvenez-vous !

C’est là dessus que je dis au revoir à Séoul. Une ville qui me manquera sans doute mais que je ne suis quand même pas fâché de quitter aujourd’hui. J’y reviendrai sans doute plus longuement dans un prochain bilan de mon séjour plus tard.

Le bruit, la pollution, les odeurs sont quand pas toujours faciles à accepter quand on a pas grandi dans un tel environnement. Mais Séoul est une ville attachante et magnifique qui ose faire de nouvelles choses et qui est hyper culturelle. On y trouve de quoi acheter sur tous les trottoirs, les marchés sont magnifiques malgré leur propreté un peu douteuse parfois (remarque qui s’applique aussi à quasiment toutes les villes de Corée).

Bref un peu triste mais ce n’est pas bien grave car je reviendrais !

Une seule chose est sûr : je ne reverrais jamais Séoul comme je la quitte puisque tout aura déjà évolué et bougé le mois prochain !

Korea Tour Adventure – Retour à Séoul, mini bilan

samedi 20 décembre 2008

[jour 8 vendredi]

Nuit passée à 20 mètres de l’agence Avis dans la voiture pour être les premiers à rendre la voiture. Assez froid quand même comme ambiance…

Rendu de la voiture à 10h, près de 2 000 kilomètres parcourus depuis vendredi dernier ! Aucun problème particulier, pas de casse. On ne nous demande rien de plus… Une location qui ne nous aura vraiment pas coûté cher :

  • 115 000 W : location de la voiture + assurance collision
  • 20 000 W : premier plein à Chungju  
  • 25 000 W : deuxième plein Busan  
  • 25 000 W : troisième plein après Mokpo  
  • 10 000 W : dernier plein pour Avis à Séoul  

soit un total de 195 000 W, 100€ tout compris environ chacun !

De magnifiques souvenirs en tête et sur cartes mémoires, des moments drôles et géants. La Corée c’est beau, c’est très uniforme (malheureusement ?) les villes se ressemblent à quelques choses près, la campagne aussi. Je ne pensais pas trouver tous ces trésors de la nature et des civilisations anciennes !

Je recommande vivement à tout ceux qui partent en Corée de louer une voiture pour aller se balader un peu en campagne. La voiture permet de ne pas avoir d’horaire à respecter contrairement aux bus qui, malgré le réseau très développé et pas cher, impose des visites au pas de course comme la grotte que j’avais visiter le mois dernier. En province, l’ambiance est un peu différente qu’à Séoul (on vous regarde peut être un peu plus) mais au final tout ce passe très bien et les coréens sont toujours très accueillants et volontaires pour de l’aide.

Sur la route aussi aucun problème, ça coince parfois mais il suffit de s’imposer un peu, de trouver sa place et tout va pour le mieux. Bien sûr il faut quand même être un conducteur un minimum expérimenté pour conduire en Corée surtout en ville qui se révèle être très spécifique par la grandeur des voies (pour ce placer correctement c’est pas toujours facile) que par la signalétique qui nous avait tant causé de problèmes lors de l’arrivée à Busan  .

Au final, très content de ce que j’ai fait pendant 7 jours. Je n’aurais pas rêvé mieux que ça pour terminer 4 mois de « folie » coréenne qui bouscule mes habitudes !

Korea Tour Adventure – le départ

samedi 13 décembre 2008

Nous sommes donc partis à 11h précises d’Avis après avoir pris vite fait notre petit dernier déjeuner dans notre Dunkin Donuts pas très loin de notre ancien chez nous.

Enfin ! Je quitte la house que je ne regretterai sans doute pas de si tôt !!

10h35, les clefs de la house sont rendues à leur propriétaire, nous récupérons les 10 000W de caution (6€) : tous nos bagages sont descendus en bas de l’escalier, direction Avis pour retirer notre voiture.

Jessica amène la voiture jusqu’à la house mais c’est moi qui prends les commandes de la voiture en premier, mais problème ! Je m’attendais à conduire une voiture automatique, mais une boite de vitesse un peu différente à mes maigres souvenirs de boite automatique.

Quelques messages à Heidi (@hghernati) via Twitter en pleine préparation de phase 2 de projet, pour des explications un peu plus poussées… Cette fois c’est bon, je m’élance dans les rues de Séouuul ! Youhou avec ma boite séquentielle !

Bon je dois dire que sur les quelques premiers kilomètres je suis resté très stressé, je pense connaître quelques courbatures dès demain…

Concernant ma conduite, j’ai confondu le frein et la pédale d’embrayage 3 fois, et oui sur une voiture automatique, pas ’embrayage, frein et accélérateur suffisent à faire fonctionner la voiture. J’ai eu très peur la première fois que ça m’est arrivé en plein périphérique de Séoul. Je décide de passer la 3ème « vitesse » (la plus rapide, sur une boite séquentielle) par réflexe j’appuie sans hésiter sur la pédale de frein pour passer la vitesse. Bon alors évidemment la voiture (comme une conne) pile en plein sur un périph déjà saturé de circulation… Heureusement que le coréen de derrière a eu de bons réflexes… :/ ça commence bien !

Heureusement tout ce passe pour le mieux pour le reste.

D’une manière générale, j’ai été très impressionné par la courtoisie et la civilité des conducteurs coréens qui pouvaient laisser penser en tant que piéton que la loi du plus fort était de mise.

Cependant, sur les embranchements de routes, il est clair qu’il faut se battre un peu et s’imposer mais ça passe !

Les autoroutes ont 8 ou 10 voies en campagne comme en plein cœur de ville, on se place ou on veut en fait.. puisqu’ils n’hésitent pas à doubler par la gauche, la droite, slalomer entre les voitures et les camions : de nouveaux réflexes à prendre !

Concernant les feux tricolores, ils ne sont que moyennement respectés. Pour aller tout droit, c’est respecté (et encore) mais pour aller à droite, que le feux soit rouge ou vert, qu’il y est une flèche ou non, ça passe !

Mis à part ces petites remarques la conduite en Corée ressemble vraiment beaucoup à la France et est très agréable.

Experimental interaction – Phone Waar

mardi 9 décembre 2008

Avant dernier rendu du semestre, aujourd’hui je vous propose « Phone Waar » un concept de jeu un peu particulier pour un cours un peu particulier aussi.

Le thème du cours de David Hall cette année était « computer, meat and pleasure » (ordinateur, chair et plaisir). Je vous en avais parlé ici il y a quelques temps lors d’un premier rendu vidéo.

Cette fois ci il fallait proposer un véritable concept interactif. J’ai donc imaginé le jeu « Phone Waar » :

Jeu de rue utilisant des téléphones mobiles et des cabines téléphoniques. Le but du jeu est d’envoyer des décharges électriques dans les jambes de son adversaire en composant son numéro de téléphone mobile dans une cabine téléphonique.

Il n’est possible d’utiliser qu’une seule fois une cabine.
Une course poursuite délirante se met donc en place ! (ici à Séoul, et sous la neige !)

Projet final en classe d’experimental interaction à l’IDAS (Séoul, Corée du Sud) décembre 2008

Réalisé par
EDOUARD DURAND http://www.hypermediadesigner.com/
Supervisé par
DAVID HALL http://opiumblue.blogspot.com/

Musique
Stress – Justice (remix)
Sounsnap sounds

Comme vous avez pu le remarquer dans la vidéo qui a été tournée dimanche en fin d’après midi : il a neigé à Séoul, et plutôt pas mal même comme en témoigne ces quelques photos !

Espérons que nous n’aurons pas trop de problèmes de météo à partir de vendredi car nous allons prendre la voiture pour faire le tour de la Corée. Même si apparemment, ces conditions sont habituelles et que les routes sont rapidement salées et dégagées !


Fermer Agrandir